Archives pour la catégorie Témoignages

Nadine et Daniel

Marie-Yvonne a lu le texte de la chanson « J’suis qu’un grain de poussière » de Jacques Higelin lors de la crémation.

Maintenant voici la chanson de 1976 en qualité CD :

 

Daniel , notre Père Noël roi soleil , tu nous a éclairé si longtemps , nous te regrettons déjà

marchedenol2008                                          15970159_1435416096492122_474807344_n

 

Témoignage de sa compagne Marie Yvonne :

 

Daniel était un homme doux , taiseux , blagueur et taquin . Il a montré tout au long de sa vie un esprit tenace et travailleur . Comme il a affronté la maladie , il a vécu avec courage la vie sans la maladie .

Bon père , il a protégé ses enfants comme il le pouvait .

Aimant la convivialité , il était proche de sa famille et de ses amis .

La musique tenait une grande place pour lui . Mamie m’a dit que les deux frères imitaient Georges Brassens quand il passait à la télévision .

Curieux , il adorait les variétés et surtout l’actualité . J’apprenais les nouvelles avant les journaux télévisés .

Investi dans la paroisse , il a fait le catéchisme à Thomas , son fils , et a participé à de nombreux pélerinages à Lourdes .

Il s’est comporté avec courage lors de sa fin de vie : la soif le tenaillait .

Sur le plan de la maladie , il était à la NAFSEP , à l’APF et à ASSEPHANE ( petite structure auto-gérée avec laquelle on a visité la Bretagne , la Bourgogne , la Creuse , le Nord et la Belgique .

Merci Daniel pour ces 16 années passées avec toi .

 

NADINE 

Ton regard me rappelait une chanson entendue sur les plages espagnoles en 1967: « ils sont comme le soleil, comme le bleu du ciel, comme la mer, ils sont quelque chose de plus que les étoiles au crépuscule…Ils me regardent encore malgré ta disparition. Je me souviens encore de nos parties endiablées de bridge que nous faisions aux « Jardins d’Arcadie » et de cette phrase que tu répétais souvent: »je suis seule, seule, toujours seule ». Je pense que c’est plus cette solitude que la maladie qui t’a emportée à 57 ans. Ton image reste bien présente dans nos esprits.

 

saintbrieuc2008002    006

Hommages et témoignages

 

 

menu de noel 2014
le samedi 29 novembre vers 12 h
Apéritif
Méli mélo foie gras
Dinde farcie aux marrons accompagnée de sa sauce royale aux champignons, haricots avec pommes caramélisées.
Trou Normand
Salade, fromage
Farandole de bûches
Café.

15 euros par personne

 

 

HOMMAGES

Je l’appelerai miss T, car elle aimait à parler anglais avec l’accent acidulé de certains Anglo-Saxons. En effet, c’était la langue qu’elle utilisait le plus au travail, quelques années auparavant
elle avait eu le courage extraordinaire, laissée-pour-compte par son mari, d’abandonner la maison qu’elle habitait à la campagne et de tout reconstruire : location d’un appartement, achat des meubles pour l’habiller, mise sous curatelle car elle se savait dépensière et pour éviter le chantage affectif qui accompagne tout divorce… Elle vivait là avec sa fille et le chat qu’elle avait adopté.
Elle nous invitait souvent à partager son repas et était très fière lorsqu’elle arrivait à le confectionner elle-même : ainsi en fut-il d’un somptueux pot-au-feu dont elle avait épluché chaque légume. Nous mangions en écoutant les premiers succès de Carla Bruni qu’elle adorait.
Elle nous a quitté à 47 ans, probablement par désespoir, dans une maison de repos qui avait refusé qu’elle parte en vacances avec nous…
Elle me manque car elle était devenue mon amie.

 

JOSE,

013.jpg

Voici la dernière image que nous conserverons de toi, le jour de l’assemblée générale, voici exactement un mois au cours du barbecue. Tu nous as quittés le 30 juin, mais nous conserverons de toi ce sourire et le goût de tes blagues et de ta gentillesse limpide comme le vert de tes yeux noisettes claires. « PEPE », comme on t’appelait au pays, je n’oublierai pas que tu as pu me dire bonjour Michèle sur ton lit d’hôpital et au revoir avec un majestueux lever de bras droit! Jespère que tu as retrouvé ta femme qui te manquait tant!!!

 

TEMOIGNAGES:

- « L’association?, un lieu d’échanges, de réconfort où l’on travaille, où l’on prépare les vacances, et au fil du temps, le plaisir de  se retrouver en famille. MY.D

- L’association, lieu de bonheur et de réconfort, bonne ambiance, toujouurs avec le sourire. MF.H.

- L’association, on peut bouger, rire et manger de bons gâteaux… Daniel

- Elle fait partie de notre vie de malade et on se retrouve chaque semaine. C.S.

- J’ai jamais autant mangé, et on se comprend tous ensemble. N.H.

- L’association nous apporte beaucoup car tous ensemble, nous affrontons mieux les difficultés de la maladie, et les diverses activités nous donnent un but dans notre quotidien. S.D.

- Le fait d’être bénévole me permet de rencontrer des malades qui donnent une leçon de vie. S.C.  »

-je suis la présidente de cette association qui, au mois de juin, fêtera ses 3 ans. Au départ (2004), nous nous sommes cherchés un peu au travers d’ associations nationales telles la NAFSEP puis l’APF que nous avons rapidement abandonnées car notre but était de récolter de l’argent pour les loisirs des malades, non pour payer les salariés des associations précitées. Malgré tout, depuis cette date, nous sommes arrivés à partir en vacances, et cette année ainsi que l’année dernière, nous partirons deux fois en des lieux différents. Nous formons une grande famille, nous aimons à être ensemble et nous nous entraidons chaque fois que possible. M.A.

 

 

 

sos alcool "La Source" |
Réflexologie et Bien Naître |
arlesfaitsesbulles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | comité des fêtes Bosmie l'A...
| ASSOCIATION INTERCOMMUNALE ...
| blogafe